Depuis maintenant près de 10 ans, j'ai démarré plusieurs projets Open-Source ; chacun sur une thématique spécialisée. L'objectif est toujours pour moi de combler un manque, une fonctionnalité qui n'éxiste pas encore dans d'autre logiciel Open-Source.

Aujourd'hui, je me rend compte d'une chose importante. Ce qu'il (me) manque réellement dans un projet Open-Source c'est une sorte de transparence en ce qui concerne l'éthique du logiciel : une façon de montrer comment les développeurs ont l'intention de rendre le logiciel totalement "Libre".
En effet, les projets Open-Sources contiennent trop souvent des codes (librairies) plus ou moins libre. Pire encore, ces logiciels font appel à d'autres services en ligne et ils sont donc "soumis" à ces services. L'exemple de Google Analytics est souvent mis en avant ; ou bien l'exemple de Facebook, de Xiti, Wikio, mais le pincipe est systémétiquement le même : un code javascript simple à insérer sur les pages de son site/blog.
C'est alors que ce "service" entre en jeux et récupère des données qu'il pourra par la suite exploiter... Et pourtant, ces services sont parfois utiles pour obtenir un trafic suffisant.

C'est de ce point que je souhaite débattre : Comment mettre en forme une éthique ? Comment montrer sa bonne foix en développant un site internet ? Comment atteindre une transparence telle que les utilisateurs du site internet ou du logiciel Open-Source seront certains des objectifs du développeur ?...
Mon idée est la suivante, et elle est simple : (il suffit) de proposer une sorte de timeline ou de "feuille de route" (roadmap) qui décrira les dates (plus ou moins précises) de "libération" du projet.

"Timeline Éthique" du projet Public-Storm

Aller, je me lance, avec le projet Public-Storm qui actuellement contient beaucoup de javascripts externes : Analytics, Wikio, Facebook, Twitter, Identi.ca, Ohloh.
Cette roadmap décrit donc les dates auxquelles j'ai l'intention de supprimer ces javascripts polluant le projet Public-Storm :
Timeline éthique Public-Storm

Crédit illustration : rihard

Commentaires 0

Aucun commentaire.